intensif

intensif

intensif, ive [ ɛ̃tɑ̃sif, iv ] adj.
XIVe « excessif »; de intense
1Qui est l'objet d'un effort intense, soutenu, pour accroître l'effet, le rendement. Propagande intensive. Entraînement, stage intensif.
(1859) Culture intensive (opposé à culture extensive) : culture sur une étendue restreinte, produisant un fort rendement à l'hectare, d'une façon continue.
2(1840) Ling. Qui renforce la notion exprimée. Particule intensive.
3Didact. Grandeur intensive, dans laquelle il est possible de distinguer des degrés d'intensité, mais qui ne peut ni se mesurer par un nombre, ni se représenter par une étendue. La sensation, grandeur intensive.
⊗ CONTR. Extensif.

intensif nom masculin Mot intensif. ● intensif, intensive adjectif (de intense) Qui est porté à un très haut degré, à un fort rendement par des effort intenses ou des moyens considérables : Entraînement intensif. Se dit d'une culture, d'un système de production agricole pour lesquels sont appliquées de fortes quantités de travail et de capital par unité de surface, et dont on obtient, en conséquence, de fortes quantités de produits par unité de surface. Se dit d'un élevage dont les animaux reçoivent une alimentation qui leur permet de réaliser de hautes performances zootechniques (forte production laitière, croissance forte et rapide). Se dit d'une forme linguistique (nom, adjectif, adverbe, verbe), le plus souvent dérivée, exprimant un degré élevé de la propriété contenue dans la racine. (Par exemple, les préfixes extra-, hyper-, super-, etc., servent à former des intensifs : extradur, hypermarché.) Se dit d'un paramètre caractérisant l'état d'un système (pression, température, etc.) et dont la valeur reste inchangée lorsqu'on réunit deux systèmes identiques. ● intensif, intensive (difficultés) adjectif (de intense) Sens Ne pas confondre ces deux mots de sens proches mais distincts. 1. Intense = d'un niveau élevé, bien au-dessus de la moyenne. Une chaleur intense. 2. Intensif = qui met en œuvre des moyens importants ; qui fait l'objet de gros efforts. Un entraînement intensif. Remarque Intensif marque un dépassement voulu, organisé, du niveau habituel de force ou d'intensité.

intensif,ive
adj.
d1./d Qui met en oeuvre la totalité des moyens disponibles; qui fait l'objet d'une activité, d'un effort intenses. Apprentissage intensif d'une langue étrangère.
Culture intensive, qui vise à obtenir des rendements élevés dans des exploitations agricoles d'étendue restreinte ou moyenne (par oppos. à culture extensive). élevage intensif.
d2./d LING Qui renforce l'idée exprimée. Extra- est un préfixe intensif.

⇒INTENSIF, -IVE, adj. et subst.
A. — Qui se fait avec des moyens importants; qui est conçu de manière à donner des résultats plus sensibles, plus importants.
1. [En parlant d'une action, d'une activité] Qui se fait avec des moyens importants, un effort soutenu en vue d'obtenir un résultat aussi efficace que possible. Enseignement, entraînement, traitement intensif; emploi intensif, exploitation intensive de qqc. Par suite de la réduction du temps de service, l'instruction devait être intensive (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 49).
[P. méton., en parlant d'un inanimé concr.] Qui est conçu de manière à donner de meilleurs résultats, de meilleurs rendements. Courant intensif (Ac. 1935). Becs intensifs à pression ordinaire; (...) on obtient, pour la même dépense de combustible, une flamme plus chaude (Lar. mén. 1926, p. 619).
2. ÉCON. RURALE. [En parlant d'un secteur ou d'un système de production] Qui, par la mise en œuvre de moyens importants en hommes et en équipements divers, donne de hauts rendements. Anton. extensif. Agriculture intensive; élevage intensif. Son domaine exigeait la grande culture, le système intensif (FLAUB., Bouvard, t. 1, 1880, p. 34).
Culture intensive :
C'est un immense verger de culture intensive où l'on recueille des dattes comme on ferait des pommes ou des citrons. C'est divisé en une multitude d'enclos entourés de murs ou de barbelés (...) à cause des grenades et des légumes que l'on fait venir sous les palmiers.
T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 64.
[P. méton.] Vergers intensifs de la proche banlieue de Paris (BOULAY, Arbor. et prod. fruit., 1961, p. 94).
B. — LINGUISTIQUE
1. (Ce) qui renforce l'idée contenue dans la racine d'un mot, dans un mot ou dans une phrase.
a) Emploi adj. Particule intensive (LITTRÉ). Le comparatif de supériorité est une forme intensive [de l'adjectif] (DAGN. 1965).
b) Emploi subst. Des adverbes comme très et énormément sont des intensifs (MOUNIN 1974).
2. Subst. masc. Dérivé ou composé (adjectif, adverbe, substantif ou verbe) exprimant une notion plus forte que celle contenue dans la racine. Criailler apparaît comme un intensif de crier (MAR. Lex. 1933, p. 103). Les préfixes ultra, extra, super, sur, etc., ont servi à former des intensifs comme ultraconfidentiel, extradur, supermarché, surdéveloppé (Ling. 1972).
Emploi adj. Verbes intensifs (LITTRÉ).
C. — Domaine de la philos. Qui a de l'intensité; en partic. qui est de l'ordre de la qualité, qui ne se laisse pas mesurer. Quant au changement de quantité intensive, c'est-à-dire à l'augmentation et à la diminution d'une même qualité, il se ramène (...) en définitive, à un changement qualitatif (E. BOUTROUX, Contingence, 1874, p. 25). La courte vie de l'éphémère, par sa richesse intensive, peut égaler la longévité du chêne centenaire (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 136). V. aussi extensif, BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 16.
Grandeur intensive. ,,Qualité ou propriété variable, dans laquelle il est possible de distinguer des degrés d'intensité`` (LAL. 1968).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Plus nos connaissances s'accroissent, plus nous apercevons l'extensif derrière l'intensif et la quantité derrière la qualité (BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 63).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1495 « intense, qui provoque un accroissement d'intensité » (BERNARD DE GORDON, Pratique IV, 12 ds GDF. : accidens de l'ame [...] intensifz); 2. ca 1700 philos. « qui a le caractère de l'intensité, de la force » (FÉNELON, Extrait d'une lettre sur la réfutation de Spinosa ds LITTRÉ); 1819 (MAINE DE BIRAN, Journal, p. 231 : des sensations, des qualités intensives); 3. 1840 ling. verbe intensif, forme intensive (Ac. Compl. 1842); 1867 particule intensive (LITTRÉ); 4. a) 1859 agric. culture intensive (Encyclop. pratique de l'agriculteur, Tableau des ét. agric., I, 375-6, Didot ds QUEM. DDL t. 15); b) 1893 « qui fait l'objet d'un effort intense » (DURKHEIM, Divis. trav., p. 6 : travail intensif). Empr. au lat. médiév. et scolast. intensivus « caractérisé par une tension, un effort, un accroissement » (Thomas-Lexikon; BLAISE Latin. Med. Aev.), dér. par substitution du suff. (-ivus, v. -if) de intensio (intension). Au sens 3, cf. b. lat. intentivus « augmentatif (en parlant d'un préfixe, d'un adverbe) ». Fréq. abs. littér. : 77.
DÉR. Intensivement, adv. a) D'une manière intensive. Ce minerai (...) est exploité intensivement et vendu au jour le jour à l'étranger (CHARDON, Trav. publ., 1904, p. 332). b) Synon. de intensément. Il leur a foutu aux patates... dès le premier quart d'heure... (...) des puissantes décharges, très « intensivement telluriques » (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 598). []. Att. ds Ac. 1798, puis 1935. 1res attest. a) ca 1390 « avec intensité » (EVRART DE CONTY, Probl. d'Aristote, BN 210, f° 28 v° ds GDF.), b) 1904 « d'une manière intensive » (CHARDON, loc. cit.); de intensif, suff. -ment2.

intensif, ive [ɛ̃tɑ̃sif, iv] adj.
ÉTYM. XIVe, « excessif »; de intense.
1 Qui est l'objet d'un effort intense, soutenu, pour en accroître l'effet, le rendement. || Soumettre un peuple à une propagande intensive. — ☑ Loc. (1859). Culture intensive (par oppos. à culture extensive).
1 La culture intensive s'applique à accroître la fertilité naturelle du sol, par l'adjonction d'éléments mécaniques, chimiques, humains, qui le rendront apte à donner une production plus abondante, ou plus fréquente, ou de meilleure qualité. Ses caractères sont par suite antithétiques de ceux que présente la culture extensive. 1o L'étendue territoriale de l'entreprise agricole est restreinte (…) 2o Par unité de superficie, les dépenses sont élevées (…) 3o Le rendement à l'hectare est considérable (…) 4o La culture est continue. Jamais la terre ne se repose.
G. Pirou, Traité d'économie politique, t. I, p. 58.
2 (1840). Ling. Qui renforce, met en relief la notion exprimée. || Particule intensive. || Verbe intensif, et, n. m., un intensif. || « Fouailler », intensif de « fouetter ».
3 Didact. || Grandeur intensive : « quantité ou propriété variable, dans laquelle il est possible de distinguer des degrés d'intensité » (Lalande), mais qu'on ne peut ni mesurer par un nombre, ni se représenter par une étendue. || La sensation, grandeur intensive.N. m. || L'intensif : toute grandeur de ce type.
2 C'est esquiver la difficulté que de distinguer, comme on le fait d'habitude, deux espèces de quantité, la première extensive et mesurable, la seconde intensive, qui ne comporte pas la mesure, mais dont on peut dire néanmoins qu'elle est plus grande ou plus petite qu'une autre intensité (…) que peut-il y avoir de commun, au point de vue de la grandeur, entre l'extensif et l'intensif, entre l'étendu et l'inétendu ?
H. Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, I, p. 2.
CONTR. Extensif.
DÉR. Intensivement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intensif — intensif, ive (in tan sif, si v ) adj. 1°   Terme didactique. Qui a le caractère de l intensité. [L infini] est infinité par une totalité d être qui n est pas collective, mais intensive, FÉN., Extrait d une lettre sur la réfutation de Spinosa.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Intensif — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Intensif peut se référer au nombre en grammaire ou à la quantité en physique: En grammaire, c est un dérivatif lexical exprimant l intensification du… …   Wikipédia en Français

  • intensif — См. intensivo …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • INTENSIF, IVE — adj. à quoi on fait dépasser la mesure ordinaire. Production agricole ou industrielle intensive. Culture intensive, Ensemble de procédés à l’aide desquels on essaie d’obtenir une surproduction du sol. Culture intensive du blé, de la vigne.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Élevage intensif — de poulets en Floride. Poules pondeus …   Wikipédia en Français

  • Elevage intensif — Élevage intensif L élevage intensif est une forme d élevage qui vise à augmenter sensiblement la productivité de cette activité, notamment en raccourcissant la phase de croissance, et en s affranchissant plus ou moins fortement du milieu… …   Wikipédia en Français

  • luminaire intensif — siaurakampis šviestuvas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. narrow angle lighting fitting vok. Tiefstrahler, m rus. узкоугольный светильник, m pranc. luminaire intensif, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • champ intensif — stiprusis laukas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Palyginti stipraus poveikio laukas. atitikmenys: angl. strong field vok. starkes Feld, n rus. сильное поле, n pranc. champ de haute intensité, m; champ intensif, m;… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • champ intensif — stiprusis laukas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. strong field vok. starkes Feld, n rus. сильное поле, n pranc. champ de haute intensité, m; champ intensif, m; champ élevé, m …   Fizikos terminų žodynas

  • rayonnement intensif — intensyvioji spinduliuotė statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. high radiation; intense radiation vok. intensive Strahlung, f rus. интенсивное излучение, n pranc. radiation intense, f; rayonnement intensif, m …   Fizikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”